COP21 : protéger l’environnement, un chantier colossal pour la Macédoine

| |

Alors que la conférence sur le climat s’ouvre à Paris ce lundi, la Macédoine, confrontée à des problèmes environnementaux de taille, se retrouve face à un immense défi : atteindre les objectifs écologiques qu’elle s’est fixée d’ici 2030. Mais les solutions paraissent bien onéreuses pour ce petit pays pauvre, où la pollution atmosphérique tue chaque année plus d’un millier de personnes.

Par Jaklina Naumovski Depuis des années, les associations écologistes de Macédoine tirent la sonnette d’alarme : la pollution atmosphérique, un mal qui ronge toutes les villes du pays, tue plus de 1 300 personnes par an, d’après les chiffres de la Banque mondiale, tandis que plus de 55 % des enfants âgés de 6 ans sont atteints de maladies respiratoires, selon les statistiques de l’Institut pour la santé publique. Les taux de particules fines PM10 sont très régulièrement au-dessus du seuil autorisé (40µg/m³) grimpant jusqu’à 80 et plus de 200µg/m³. Depuis l’indépendance en 1991, la situation n’a pas beaucoup évolué sur le plan de la protection (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous