BIRN

La Bourse balkanique victime de l’« effet kladionica »

| |

La croissance fébrile qui touchait les Bourses balkaniques a pris fin. Que s’est-il passé, s’agit-il d’un krach boursier ? D’après certains experts, l’arrêt de cette croissance est juste un signe de la bonne santé du marché. Mais dans une région où la spéculation boursière commence à remplacer les paris, comment réguler le marché boursier et éviter les fraudes ?

Par Dragana Crvenica (Podgorica) et Ljudmila Burmistrova (Zagreb et Sarajevo) La hausse fulgurante des marchés boursiers s’est arrêtée en mai Sur des marchés développés, ce phénomène provoquerait un effondrement du marché boursier. La hausse fulgurante des valeurs boursières de la Bourse balkanique, enregistrée depuis le début de 2007, a brutalement cessé en mai. En juin, alors que certains prix du marché se stabilisaient, d’autres ont subi des baisses allant jusqu’à 26%. Pourtant, d’après certains analystes, ce qui est en train de se dérouler dans des Balkans confus et désordonnés n’est pas un krach. Ils pensent plutôt que cela dénote les grandes (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous