Le Courier du Kosovo

Kosovo : un vent nouveau souffle sur la scène politique

| |

Face aux poids lourds que sont la LDK, le PDK ou l’AAK, une nouvelle offre politique se met en place au Kosovo. Bien connu depuis les manifestations étudiantes de 1997, Albin Kurti a décidé de se lancer en politique avec son mouvement Vetëvendosje pour proposer une alternative crédible. Créé tout récemment par de jeunes Albanais, Fryma e Re est un parti qui se targue d’incarner « un nouveau souffle ». Ce vent de jeunesse parviendra-t-il à s’imposer ?

Par Nerimane Kamberi C’est un vétéran de l’action politique qui entre dans la « salle rouge » du Centre des Sports, autrefois nommée « Boro et Ramiz », accueilli par les applaudissements frénétiques de ses partisans. Derrière Albin Kurti, le dirigeant de Vetëvendosje, une banderole géante proclame : « Bashkë është e mundshme », « Ensemble, c’est possible ». « Une voix pour le changement, ensemble, tout est possible », lance Kurti après avoir laissé l’ancien général et diplomate américain William Walker se prononcer en faveur du changement et lui annoncer son soutien : « Albin Kurti a beaucoup d’idées, je ne suis pas d’accord avec toutes, mais j’aime les (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous