Radio Slobodna Evropa

Kosovo : quel avenir pour les langues des minorités ?

| |

Au Kosovo, le serbe est, théoriquement, une langue d’Etat au même titre que l’albanais, tandis que dans certaines régions, les langues turque, bosniaque et rrom sont officiellement reconnues. Dans la pratique cependant, l’usage des langues minoritaires est limité au sein des institutions. La création d’un Commissaire aux langues va-t-elle permettre de changer la donne ?

Par Amra Zejneli Sur la base de la Loi sur l’utilisation des langues, l’albanais et le serbe ainsi que leurs alphabets sont les deux langues officielles au Kosovo et ont un statut égal dans ses institutions. Les langues des autres communautés telles que le turc, le bosniaque et le rrom, sont officiellement en usage au niveau municipal, sur la base des exigences définies par la loi. À découvrir sur notre Boutique en ligne : Voyage au pays des Goranis (Balkans, début du XXIe siècle Un livre de Jean-Arnault Dérens et Laurent Geslin Paris, Cartouche, mai 2010, 12 euros. La communauté serbe du Kosovo demeure néanmoins insatisfaite (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous