Kosovo : gaz au Parlement, arrestations dans l’hémicycle

| |

Après la grande manifestation de l’opposition pour le huitième anniversaire de l’indépendance, le 17 février, la crise politique semble bien loin de trouver une issue au Kosovo. Vendredi, des gaz lacrymogènes ont de nouveau été lancés dans le Parlement, et neuf députés de l’opposition ont été arrêtés.

Par Hysni Brajraktari Des échauffourées ont éclaté au Parlement du Kosovo, pour sa première session depuis le début de l’année 2016. Neuf député de l’opposition unifiée - Vetëvendosje, Alliance pour l’avenir du Kosovo (AAK), Nisma për Kosovën - ont été emprisonnés, et Albulena Haxhiu, députée de Vetëvendosje, s’est retrouvée à l’hôpital, sérieusement blessée par les forces de l’ordre. Comme ses collègues, elle devrait être placée en détention provisoire pour 48h. Dans la matinée, à proximité du Parlement, des œufs avaient été lancés contre Albin Kurti, de Vetëvendosje, par des partisans du Parti démocratique du Kosovo (PDK) d’Hashim Thaçi. Des centaines de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous