Kosovo : l’opposition réclame la démission du gouvernement et campe devant le Parlement

| |

L’opposition unifiée du Kosovo n’en démord pas : elle exige la démission du gouvernement et s’oppose catégoriquement à l’élection d’Hashim Thaçi à la présidence de la République. Après diverses manifestations, accrochages et confrontations dans l’enceinte de l’hémicycle et dans les rues de Pristina, les opposants ont décidé de camper devant le Parlement. Ils comptent bien rester là jusqu’au 7 mars, dernier délai fixé par la Constitution pour l’élection du nouveau Président.

Par Hysni Bajraktari L’opposition unifiée du Kosovo — Vetëvendosje, Alliance pour l’avenir du Kosovo (AAK), Nisma për Kosovën — a installé un camp devant le Parlement pour exiger la démission du gouvernement et s’opposer à l’élection d’Hashim Thaçi à la présidence de la République. Quelques dizaines de tentes ont été dressées sur les places Skënderbeg et Ibrahim Rugova, en face du gouvernement et du Parlement du Kosovo. Des centaines de sympathisants de l’opposition, accompagnés par des députés, campent jour et nuit, et organisent différentes activités sociales, culturelles et médiatiques. « Nous nous battrons jusqu’à la démission de ce gouvernement (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous