Kosovo : la grande misère des réfugiés serbes à Mitrovica

| |

Seuls et oubliés de tous, une poignée de réfugiés serbes des guerres des années 1990 survit tant bien que mal dans une école abandonnée à Mitrovica, dans le Nord du Kosovo. Reportage.

Par Biljana Radomirović Huit réfugiés serbes habitent depuis plusieurs années le bâtiment ruiné de l’école Branko Radičević, dans la partie nord de la ville, qui fut l’une des meilleures écoles à l’époque. Cet ancien centre collectif a été abandonné par les autres réfugiés. Mais ceux qui sont restés passent leurs nuits à revivre Oluja, l’Opération Tempête menée par les forces croates en 1995, et le bruit des chars de combats serbes de 1999 au Kosovo. Cela fait quinze ans que Kruna Kostić, âgée de 62 ans, et son fils Dragan habitent une ancienne salle de classe enfumée. « C’est le vent qui fait rentrer la fumée dans le poêle », dit Kruna, comme si (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous