Le Courrier des Balkans

Kosovo : l’irrémédiable déclin du combinat de Trepča

| |

Autrefois, Trepča/Trepça était le centre du monde. La petite ville de Zvečan, dans le nord du Kosovo, s’est construite autour des usines de l’immense combinat, qui a employé jusqu’à 23.000 personnes. Cœur de l’économie du Kosovo, symbole de ses divisions, résumé de son histoire récente, géant impossible à privatiser, Trepča n’est plus qu’un souvenir. Dans le nord serbe du Kosovo, plus de 4.000 personnes sont toujours inscrites sur les listes des anciens employés de Trepča.

Par Jean-Arnault Dérens Dans le centre de Zvečan, la « maison des travailleurs » est un magnifique complexe, récemment restauré par le gouvernement de Serbie. La salle de cinéma peut accueillir 800 personnes, mais elle sert surtout, désormais, à organiser des réunions politiques. Duško Dragović, le dirigeant du syndicat « uni et indépendant » du Combinat de Trepča, y dispose toujours d’un petit bureau, à côté des studios de radio Mitrovica. Duško Dragović travaillait autrefois à l’usine de batteries, située au sud de la ville, dans la partie désormais albanaise. À la grande époque, quand il a commencé à y travailler, à la fin des années 1970, l’usine (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous