Le Courrier de la Bosnie

Ivica Osim : « En Bosnie-Herzégovine, le football est mort »

| |

Le 1er avril, l’UEFA et la FIFA ont suspendu la Fédération de Bosnie « jusqu’à nouvel ordre ». Si la mise en place d’une présidence unique n’est pas effective d’ici début juin, la Bosnie ne pourra pas participer au reste des qualifications pour l’Euro 2012. Pour Ivica Osim, légendaire entraîneur bosnien de l’équipe de Yougoslavie, cette décision est justifiée. Mais elle risque de fragiliser le pays, alors que le football est l’un des rares symboles partagé par toutes les communautés.

Par Rodolfo Toe Ivica Osim est une légende du foot yougoslave. Né en 1941 à Sarajevo, il était connu pour sa technique et son dribble irrésistibles. Il a commencé sa carrière au FK Željeznicar à Sarajevo, où il a joué meneur de jeu entre 1960 et 1970 avant de partir en France, où il a joué pour Strasbourg, Valenciennes et Sedan. Après avoir pris sa retraite sportive, il a entrainé le Željeznicar, le Partizan de Belgrade, mais il est surtout connu pour avoir été le dernier entraîneur de l’équipe nationale de Yougoslavie entre 1986 et 1992. Après la guerre, il a travaillé en Autriche, en Grèce, et au Japon où il a coaché l’équipe nationale. Il a mis un (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous