Osservatorio Balcani e Caucaso

Islam en Bosnie : la fin de règne contestée du reisu-l-ulema Mustafa Cerić

| |

Le prophète Mahomet est mort pauvre, mais c’est un homme riche qui va quitter la direction de la Communauté islamique de Bosnie. Après vingt ans de pouvoir sans partage, Mustafa Cerić s’apprête à laisser la place. Le bilan du reis-ul-ulema est mitigé : il a confondu religion et politique, et légitimé des courants islamiques radicaux sans parvenir à promouvoir le dialogue interreligieux en Bosnie-Herzégovine. Point de vue.

Par Emir Imamović Après avoir été reis-ul-ulema de la Communauté islamique de Bosnie Herzégovine pendant près de deux décennies, Mustafa Cerić a déclaré qu’il ne se porterait pas candidat à sa succession. À vrai dire, le règlement de la Communauté islamique le lui interdit, mais c’est une formalité à laquelle il ne s’est jamais tenu. « L’islam et la Communauté islamique, c’est moi », voilà ce que laissait entendre le comportement du reis, bien qu’il n’ait jamais prononcé cette phrase. Découvrez notre cahier : « La haine au nom de Dieu » ? Religions et nationalisme dans les Balkans Un cahier de 330 pages, plus de 70 articles, novembre 2009, 14 euros. Le (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous