Le Courrier des Balkans

Intégration européenne : une nouvelle « troïka » pour bloquer l’entrée de la Macédoine ?

|

Malgré un dernier rapport positif de la Commission européenne, la Macédoine pourrait devoir patienter encore avant d’obtenir le feu vert pour le début des négociations d’adhésion à l’UE. La Grèce, qui fait traditionnellement blocage, est en position de faiblesse en raison de la crise, mais Athènes a constitué avec la Bulgarie et la Roumanie une « troïka » qui pourrait bien retarder les ambitions européennes de la Macédoine.

Par Jaklina Naumovski Les chefs de la diplomatie de cette nouvelle « troïka » se sont réunis il y a quelques jours à Sofia, afin de mettre en place une stratégie commune et accorder leurs discours et leurs positions vis-à-vis des pays des Balkans occidentaux, et de ce fait de la Macédoine. Vingt ans de discorde autour d’un nom avec la Grèce ; des années de différends autour du passé historique avec la Bulgarie ; et rien de particulier à déclarer avec la Roumanie. Voici l’état des relations entre la Macédoine et ces trois pays. Retrouvez notre dossier : Macédoine/Grèce : l’interminable conflit du nom Mais c’est dans un contexte particulier de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous