Le Courrier des Balkans

In memoriam Jovanka Broz : splendeur et misère d’une Première dame

| |

« RIP », « une grande dame, une grande combattante s’est éteinte, qu’elle repose en paix »… La mort de Jovanka Broz, la veuve de Tito, dimanche 20 octobre à Belgrade, a suscité une vague d’émotion dans tous les pays de l’ancienne Yougoslavie, « du Vardar à Triglav ». « Une page de l’histoire se tourne définitivement », pouvait-on lire sur les réseaux sociaux de la région.

Par Philippe Bertinchamps Avec son époux le maréchal Tito, Jovanka Broz a symbolisé la gloire de la Yougoslavie socialiste. Ambassadrice glamour des sixties, habillée par les meilleurs couturiers et toujours coiffée d’un lourd chignon, cette Première dame à la fois extravagante et timide, libre et engagée, aura fréquenté le gotha mondial de la politique et du show-business. Si l’on ose la comparaison, elle fut dans son genre l’égale d’une Jackie Kennedy, représentante de charme des pays non-alignés. Retrouvez notre dossier : Yougonostalgie : se tourner vers le passé pour mieux affronter le présent ? Jovanka Budisavljević est née dans la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous