Moldavie : guerre de palais au Soviet suprême de Transnistrie

| |

Une lutte féroce pour le pouvoir est engagée dans les couloirs du Soviet suprême de Tiraspol, à quelques mois de l’élection présidentielle du 10 décembre. Le groupe Sheriff, qui contrôle les principaux leviers économiques de l’entité et la majorité des députés au Parlement, affûte ses armes pour faire tomber l’actuel Président Evgueni Chevtchouk.

Par Kamil Całus En Transnistrie, chacun affûte ses armes, quelques mois avant la présidentielle du 10 décembre prochain. La majorité des députés du Soviet suprême accusent le Président Evgueni Chevtchouk de détournement de fonds et de haute trahison. Pour ce dernier, le principal mouvement politique du pays, le parti Renouveau, est le jouet des oligarques. Grâce à la protection d’Igor Smirnov, le fondateur de la république de Transnistrie, le groupe Sheriff contrôle depuis vingt ans la plupart des secteurs rentables de l’économie. Le parti Renouveau, bras politique de Sheriff, occupe la majorité des sièges au Soviet suprême depuis 2005. (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous