Monténégro : l’honneur d’un amiral qui s’est suicidé pour ne pas bombarder la Croatie

| |

Qui se souvient encore du geste courageux du Monténégrin Vladimir Barović ? Il y a 25 ans, en 1991, cet amiral avait choisi de se tirer une balle dans la tête, plutôt que de donner l’ordre à ses navires de bombarder les côtes croates. Aujourd’hui, des associations du Monténégro demandent que sa mémoire soit honorée.

Par Dimitrije Jovićević L’ONG Alliance civique (Građanska Alijansa) a récemment demandé au Président du Monténégro, Filip Vujanović, de décerner la Médaille du courage, à titre posthume, à l’amiral Vladimir Barović. Il y a 25 ans, le 29 septembre 1991, ce dernier s’était suicidé à Vis, le jour où il avait été nommé commandant du district militaire de Split. Opposé au bombardement des villes côtières de Croatie, il avait choisi de se tuer, plutôt que d’obéir aux ordres. Par ce geste, l’amiral Vladimir Barović a choisi de respecter son honneur et sa conscience plutôt que de participer à l’agression de Pula et de l’Istrie, alors que beaucoup, au (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous