Fahrudin Radončić, le « Berlusconi » de la Bosnie-Herzégovine ?

|

Propriétaire du groupe Avaz, Fahrudin Radončić va-t-il créer la suprise aux élections bosniennes du 3 octobre ? Ce magnat de Sarajevo fait figure de candidat sérieux au poste de membre bosniaque de la Présidence collégiale, et son Alliance pour un meilleur avenir (SBB) jouit du soutien ouvert du reisu-l-ulema Mustafa Cerić...

Par Jean-Arnault Dérens Originaire de Plav, au Monténégro, Fahrudin Radončić a commencé sa carrière de journaliste à Podgorica, avant d’être démis de ses fonctions en 1988, quand le régime de Belgrade étendait son emprise sur la petite république. Il devint alors correspondant du prestigieux hebdomadaire Danas de Zagreb, « pépinnière » du journalisme indépendant de la Yougoslavie en train d’éclater. En 1991, installé en Bosnie-Herzégovine, il crée l’entreprise Avaz. Selon sa biographie officielle, il a participé aux combats pour la défense de Sarajevo, puis il a créé un hebdomadaire en octobre 1993, Bošnjački avaz, qui devient quotidien en 1995, à la fin (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous