Le Courrier de la Serbie

EXIT 2008 à Novi Sad : musique et commerce ont fait bon ménage

| |

La huitième édition du festival EXIT a battu son plein du 10 au 13 juillet dans la forteresse de Petrovaradin, à Novi Sad, la capitale de la Voïvodine. Une programmation musicale sans fausse note, riche et diversifiée, mais aussi une grosse machine commerciale, qui suscite une certaine amertume auprès des habitués. Le festival a attiré des bataillons serrés de jeunes Britanniques, mais il a aussi été endeuillé par un accident survenu dans le camping. Premier bilan.

Par Julien Colleu EXIT 2008 a bel et bien été ce grand festival d’Europe du sud-est tant attendu. Selon les organisateurs, près de 160.000 visiteurs se sont pressés au sein de la forteresse de Petrovaradin pour assister aux centaines de concerts proposés. Pour la plupart, la satisfaction était au rendez-vous : une performance mémorable de Manu Chao, l’occasion de revoir sur scène les Sex Pistols, des sets techno de Laurent Garnier ou de Sven Vath qui vous font danser sans vous en rendre compte jusqu’au bout de la nuit, une scène world qui vous fait faire le tour du monde à elle seule, et une multitude d’autres performances d’artistes moins (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous