Osservatorio Balcani e Caucaso

Elections européennes en Croatie : malgré les casseroles, la droite croit en sa victoire

| |

A l’occasion des élections européennes, le 25 mai prochain, la droite croate compte bien confirmer les bons résultats obtenus lors du précédent scrutin et mettre en difficulté le gouvernement. Pour y parvenir, le HDZ devra parer aux accusations de corruption et faire accepter ses candidats par le Parti populaire européen.

Par Giovanni Vale Le 11 mars 2014, la juge Ivana Čalić condamnait Ivo Sanader, ancien Premier ministre et chef de l’Union démocratique croate (HDZ), à neuf années de réclusion pour corruption et détournement de fonds publics. Il s’agissait de la première condamnation dans la plus grande affaire de corruption qui secoue le pays depuis l’indépendance. Retrouvez notre dossier : Elections européennes 2014 : un rendez-vous majeur pour les Balkans Pour Peđa Grbin, député socialiste et président de la Commission des Affaires constitutionnelles au Parlement croate, le scénario est clair : « C’est comme si Sanader et son parti avaient possédé pendant des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous