Élections en Serbie : Vučić veut son plébiscite, l’UE donne déjà sa bénédiction

| |

Des élections ou un plébiscite ? Les résultats du scrutin anticipé de dimanche ne laissent place à aucun suspens, des fraudes massives sont prévisibles... Et l’Union européenne choisit préventivement de fermer les yeux. Aleksandar Vučić se veut en effet « pro-européen » et se prépare une opposition « sur mesure », dominée par la figure de Vojislav Šešelj. Décryptage d’un scrutin inutile.

Par Philippe Bertinchamps « Les jeux sont faits, les dés sont pipés… » Le constat de cet observateur des coulisses de la vie politique serbe est sans appel : « cela sera un scrutin sans suspens. Zéro intérêt. L’enjeu est ailleurs. » Dimanche 24 avril, 6,8 millions d’électeurs serbes sont convoqués aux urnes pour des élections législatives, provinciales et locales. Ce sont aussi les secondes élections législatives anticipées à mi-mandat depuis 2012 et la prise de pouvoir du Parti progressiste de Serbie (SNS) du Premier ministre Aleksandar Vučić. Tous les sondages sont unanimes : la victoire d’Aleksandar Vučić, qui exerce sa suprématie depuis (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous