Le Courrier de la Serbie / Vreme

Élections en Serbie : voter n’importe quoi et pour n’importe qui

| | |

À eux tous, ils représentent 4% des intentions de vote. Ce sont les « petits candidats » à l’élection présidentielle serbe, ceux vers qui se tournent les déçus de la politique qui ne peuvent se résigner à voter blanc. Tour d’horizon.

Par Philippe Bertinchamps « Ces élections se caractérisent par un manque de confiance incroyable à l’égard des politiciens, et le sentiment qu’il faut punir le Parti démocrate du Président Boris Tadić. Pour cela, trois solutions : voter pour Tomislav Nikolić, voter blanc ou voter pour n’importe qui », explique Miljenko Dereta, président de l’ONG initiatives citoyennes (écoutez notre reportage). N’importe qui, c’est-à-dire les « petits candidats »… • Retrouvez notre dossier : « Élections de Djurdjevdan » en Serbie : tous les scrutins ont lieu le 6 mai • Écoutez notre interview sur Balkanophonie : Élections en Serbie : « il faut punir le DS » István (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous