Bilten

Elections en Bosnie-Herzégovine : voter blanc ou ne pas voter, telle est la question

| |

Les Bosniens sont appelés à renouveler leur Parlement le 12 octobre. Un scrutin qui peine à mobiliser face au ras-le-bol de la population vis-à-vis d’une classe politique corrompue et inamovible depuis la fin de la guerre il y a près de vingt ans. Après les plénums du printemps, les citoyens cherchent de nouvelles formes pour exprimer leur mécontentement.

Par Nidžara Ahmetašević Les citoyens bosniens, qui iront aux urnes le 12 octobre prochain pour renouveler leur Parlement, doutent plus que jamais de l’utilité de leur vote et de son efficacité en vue des changements tant espérés. Retrouvez notre dossier : Elections en Bosnie-Herzégovine : l’impossible changement ? Les partis au pouvoir depuis des années sont aussi ceux qui peuvent s’offrir les campagnes les plus médiatisées. Sans véritable concurrence, ces partis n’hésitent pas à mettre en avant des candidats controversés, mêlés à des affaires de corruption et d’autres scandales. Quelques nouveaux partis ont aussi vu le jour, mais les citoyens (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous