BIRN

Économie : la crise grecque, une bien mauvaise nouvelle pour Sofia

| |

La crise grecque affole depuis plusieurs mois la zone euro, certains allant même jusqu’à affirmer que la faillite d’Athènes mettrait en péril tous les pays utilisant l’euro. Mais quid des pays qui se préparent à adhérer à la monnaie unique ? Les 27 prévoient de durcir les critères d’entrée pour s’assurer qu’aucune nouvelle crise ne surviendra. Sofia pourrait faire les frais de cette nouvelle politique, alors que près du tiers de son secteur bancaire est contrôlé par les banques grecques.

La décision des dirigeants de la zone euro – qui entendent durcir les règles de l’Union européenne en matière budgétaire, dans le but d’éviter toute répétition de la crise de l’endettement qui sévit en Grèce –, aura pour conséquence de ducir les critères d’entrée dans la zone euro. Cela pourrait nuire aux chances de certains États actuellement candidats à la monnaie européenne unique, dont la Bulgarie. Plusieurs diplomates de l’UE ont tenus de tels propos, de même que par des représentants de grandes institutions européennes, en marge du sommet des 27, qui a eu lieu le 25 mars à Bruxelles. Ce sommet a permis aux pays membres de s’entendre sur un plan d’aide (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous