Bosnie-Herzégovine : Dodik serait-il en train de créer sa propre police ?

Le Président de la Republika Srpska, Milorad Dodik, est en train de faire passer une loi qui lui donnera un pouvoir inédit sur la police de l’entité serbe. Un moyen d’accroître sa main mise sur les institutions de la Republika Srpska, mais aussi de se protéger des enquêtes en cours contre lui.

Par Rodolfo Toè Le Président de l’entité serbe de Bosnie-Herzégovine, Milorad Dodik, pourrait approuver une réforme qui lui donnerait des pouvoirs sans précédents sur les forces policières de Banja Luka. Jusqu’à présent, la police de Republika Srpska (RS) n’était soumise qu’à l’autorité du ministre de l’Intérieur de l’entité. Mais avec la nouvelle loi, elle pourrait bientôt devenir un instrument au service du président de l’entité, surtout en vertu des dispositions prévues par l’article 156, un des plus contestés du nouveau projet de loi. « Les décisions et les lignes directives prises par le président de la Republika Srpska dans le domaine de la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous