Le Courrier de la Bosnie-Herzégovine

Divisions en Bosnie-Herzégovine : Mostar, cette « ville Frankenstein »

| |

Mostar attend toujours qu’un « compromis acceptable » soit trouvé. Pour le moment, les négociations conduites par le Haut Représentant ne font que patiner. De leur côté, les formations nationalistes croates et bosniaques mènent des pourparlers officieux avec un objectif : en finir avec la coexistence et scinder la ville en deux suivant la ligne de front... Reportage dans une ville rongée par les divisions ethniques.

Par Rodolfo Toè Le 2 février, Mostar a rendu hommage à son plus grand poète, Aleksa Santić, symbole de la ville et l’un des plus grands auteurs de Bosnie-Herzégovine. Pourtant, personne ou presque n’a participé à la commémoration du 89e anniversaire de sa mort, à peine quelques dizaines de personnes, soucieuses de ne pas oublier trop rapidement une voix qui symbolise coexistence possible des différentes communautés. Retrouvez notre dossier : Bosnie-Herzégovine : un pays toujours bloqué ? Mostar avait très certainement à s’occuper d’autres choses bien plus importantes. Après des mois et quelque 80 meetings totalement inutiles, la ville est (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous