AIM

Des milliers de réfugiés du Kosovo envahissent l’Albanie

| |

La ville de Kukës, dans le nord de l’Albanie, s’est transformée samedi soir en un gigantesque camp de réfugiés. Plus de 50.000 Albanais du Kosovo, pour la plupart des femmes, des personnes âgées et des enfants, ont en quelques heures traversé la frontière pour essayer d’échapper aux massacres perpétrés par les forces serbes ou ont été chassés de leurs maisons par les mêmes forces. Le nombre exact des réfugiés n’est pas encore connu.

Les scènes montrées sur les chaînes de télévision de Tirana sont très dramatiques. « Nous n’avons laissé derrière nous que la mort et le feu, il ne reste rien d’autre », a déclaré une femme qui avait perdu son mari. D’après les descriptions faites par les réfugiés, vingt villages au moins ont été incendiés et détruits durant les opérations de purification ethnique entreprises par les forces serbes samedi dernier. La ville de Prizren est aujourd’hui entièrement vide. Ce que disent ceux qui arrivent du Kosovo est terrible. Ils parlent d’hommes fusillés par centaines, de maisons incendiées par milliers. Les soldats serbes repoussent les gens en leur disant : « (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous