Dérive mafieuse au Monténégro : une démocratie bloquée et confisquée

| |

Le vaste mouvement citoyen qui se bat depuis plusieurs semaines pour faire chuter le « système Đukanović » n’est pas une initiative manipulée par Poutine. Ce sont les dysfonctionnements chroniques de l’Etat et du gouvernement monténégrins qui l’expliquent, il faut donc en finir avec la dérive mafieuse qui gangrène Podgorica. L’analyse sans concession de Wolfgang Petritsch, ancien Haut représentant européen dans les Balkans. Entretien.

Propos recueillis par Dragan Štavljanin Wolfgang Petritsch a été le représentant spécial de l’Union européenne pour le Kosovo en 1998 et 1999, ainsi que le médiateur principal des négociations de Rambouillet. Jusqu’en 2002, il occupait la fonction de Haut représentant international de l’UE en Bosnie-Herzégovine, avant d’être nommé représentant permanent de l’Autriche à l’Onu à Genève. Radio Slobodan Europa (RSE) : Que pensez-vous des déclarations du Premier ministre Milo Đukanović contre la Russie, qu’il accuse de manipuler les manifestations de l’opposition ? Les tensions à Podgorica surviennent alors que le Monténégro espère rejoindre l’Otan (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous