Bosnie-Herzégovine : comment comprendre les résultats des dernières municipales ?

| |

Encore une fois, les élections du 2 octobre se sont soldées par la victoire des formations nationalistes bosniaques, serbes et croates. Mais les rapports de force semblent avoir changé : le SDA et le HDZ BiH sont concurrencés en Fédération tandis que le SNSD de Milorad Dodik a repris la main. Voilà qui promet de rebattre les cartes politiques, mais pas l’option ethno-nationale qui domine la Bosnie-Herzégovine depuis la guerre.

Par Mario Kikaš Les élections locales du 2 octobre ont suscité bien plus d’intérêt que d’ordinaire pour ce genre de scrutin. Il faut dire qu’elles avaient lieu à peine une semaine après la tenue du référendum controversé en Republika Srpska, qui s’est soldé par un plébiscite pour le président de l’entité serbe de Bosnie, Milorad Dodik. Lors de la publication des résultats des municipales, on a tout d’abord pu croire que ces élections n’étaient qu’une simple formalité : l’énième manifestation de l’immobilisme de la politique bosnienne. Avec un peu de recul, il apparaît finalement qu’elles ont ébranlé certaines personnalités politiques qui paraissaient (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous