Croatie : les culs-bénits à l’assaut de la radio-télévision publique

| | |

Pour décrocher un bon job à la radio-télévision croate (HRT), mieux vaut prendre sa carte à la Société des journalistes et publicistes croates (HNiP), le très conservateur syndicat de la presse, qui ne cache pas ses sympathies pro-oustachies.

Par Ivana Perić Cet article est produit en partenariat avec l’Osservatorio Balcani e Caucaso pour le Centre européen pour la liberté de la presse et des médias (ECPMF), cofondé par la Commission européenne. Le contenu de cette publication est l’unique responsabilité du Courrier des Balkans et ne peut en aucun cas être considéré comme reflétant le point de vue de l’Union européenne.

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous