Croatie : à Jasenovac, la guerre des mémoires se poursuit

| |

« Za dom spremni » : une plaque portant le cri de ralliement des oustachis apposée non loin de l’ancien camp de concentration de Jasenovac... Officiellement, la provocation vise à rendre hommage à des combattants croates tués durant la guerre d’indépendance de 1991-1995. Mais les jeunes militants antifascistes de l’YIHR ne l’entendent pas de cette oreille.

Par Nenad Jovanović Les militants de l’Initiative des jeunes pour les droits de l’Homme (YIHR) ont « corrigé », le 29 décembre au matin, la plaque posée un mois plus tôt sur le bâtiment d’une école maternelle du village de Jasenovac par une association de vétérans, l’Association des engagés volontaires des Forces armées croates (UD-HOS). Cette plaque portait le slogan « Prêts pour la patrie », le cri de ralliement oustachi durant la Seconde Guerre mondiale, et commémorait officiellement la mémoire de onze combattants de l’unité Ante Paradzik tombés durant la guerre d’indépendance de la Croatie (1991-95). « Za dom spremni » est également le slogan (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous