Crimes de guerre en Croatie et en Serbie : qui juge qui ?

| |

Pour la Serbie puisse entrer dans l’Union européenne (UE), la Croatie exige que les tribunaux de Belgrade ne disposent plus de la compétence universelle pour juger les crimes de guerre commis sur le territoire de l’ancienne Yougoslavie. Ce qui veut dire concrètement cesser de juger les citoyens croates de nationalité serbe ayant commis des crimes en Croatie durant la guerre... Les Dieux de la justice pénale internationale marchent sur la tête.

Par Zoran Daskalović Rien d’étonnant à ce que la Croatie bloque l’ouverture de certains chapitres des négociations d’adhésion de la Serbie avec l’Union européenne. Car les tribunaux serbes estiment avoir la compétence universelle pour juger les crimes de guerre commis sur le territoire de toute l’ancienne Yougoslavie. Il est d’ailleurs surprenant que Belgrade ne renonce pas à cette compétence universelle et que ses tribunaux insistent pour juger certains de ses citoyens ayant commis des crimes en Croatie et qui vivent paisiblement en Serbie. Il est également pour le moins surprenant que les nationalistes serbes ne se soient pas encore ralliés à (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous