Koha Ditore

Crimes de guerre au Kosovo : « nous connaissons les responsables »

| |

Pour le procureur américain en charge de l’enquête internationale sur les crimes de guerre au Kosovo, John Clint Williamson, les responsables sont identifiés et pourraient être inculpés devant un tribunal spécial. Mais l’enquête doit se poursuivre et les preuves, notamment en ce qui concerne le trafic d’organes, doivent être recueillies et complétées.

Propos recueillis par Augustin Palokaj Koha Ditore (KD) : Suite à vos conclusions présentées à Bruxelles, il semblerait que vous seriez prêt dès maintenant à lancer des actes d’accusation, si un Tribunal était mis en place ? John Clint Williamson (JCW) : Je pense que oui. Il est difficile de spéculer, mais si jamais aujourd’hui un tribunal était mis sur pied, nous serions en mesure d’établir des actes d’accusation. KD : Vous avez fait savoir que vous alliez quitter vos fonctions en août, qui aura alors la responsabilité de lancer cette procédure ? JCW : Avec un ou deux autres collègues, nous allons partir dans les mois à venir, mais l’équipe (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous