Koha Ditore

Crimes de guerre au Kosovo : la communauté internationale est-elle coupable ?

| |

Le rapport du procureur Williamson sur les crimes de guerre au Kosovo n’a rien révélé qui n’était pas déjà connu. Mais il met en lumière la responsabilité de la communauté internationale : comment de tels actes ont pu se produire en présence de 50 000 soldats de l’OTAN, soit un militaire pour 36 habitants ?

Par Andrea Lorenzo Capusella [1] Il n’y a rien de nouveau dans le [rapport préliminaire publié par l’équipe spéciale créée par l’UE, sous la direction du procureur Williamson, pour enquêter sur les allégations de crimes rapportés par Dick Marty en 2010. Rien, évidemment, sauf une conclusion : le rapport de Marty avait raison, même en ce qui concerne les prélèvements d’organes. Retrouvez notre dossier : Crimes de guerre et trafic d’organes au Kosovo : le procureur Williamson confirme le rapport Marty Plus précisément, après trois ans de travail, le rapport conclut que « ce qui s’est passé après le conflit de 1999 était une attaque brutale (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous