Croatie : sur la côte, la timide révolte des saisonniers

| |

Pour la première fois cette année, la Croatie manque de travailleurs saisonniers dans le tourisme. La faute aux conditions de travail lamentables et aux salaires dérisoires.

Par Dražen Matiček Si les touristes ont déjà pris d’assaut la côte adriatique, la Croatie, pour la première fois depuis que le tourisme est devenu une de ses principales activités, manque de saisonniers. D’après les données de l’Agence croate pour l’emploi (HZZ), sur les plus de 28 000 offres d’emplois saisonniers, quelques 25 000 ont été pourvues, dont 17 000 dans le tourisme. En 2015, les employeurs avaient cherché par l’intermédiaire du HZZ, près de 30 000 saisonniers, et avaient fini par en employer plus de 40 000. Ces chiffres sont d’autant plus étonnants que fin mai, la Croatie comptait environ 230 000 chômeurs. Par ailleurs, la Chambre (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous