Le dessin comme arme politique : Corax, le Cabu des Balkans

| |

Predrag Koraksić, plus connu sous son pseudonyme Corax, dessine les turpitudes de la vie politique des Balkans depuis des décennies. À 83 ans, il continue de publier chaque jour dans Danas et chaque semaine de Radio Slobodna Evropa ses caricatures mordantes, qui lui ont valu l’animosité de la femme de Milošević. Entretien sans faux semblant avec le crayon le mieux taillé de toute l’ancienne Yougoslavie

Propos recueillis par Mirha Dedić C’est une véritable légende dans les Balkans. Le dessinateur Corax, 84 ans, a construit sa réputation en croquant avec les politiciens de la région pour mieux dénoncer leurs travers. Dans les années 1990, ses principales cibles s’appelaient Slobodan Milošević ou Mirjana Marković, l’épouse de l’ancien Président serbe. Aujourd’hui, ses sujets de prédilection sont Aleksandar Vučić et Tomislav Nikolić. Slobodna Bosna (SB) : Cette année vous avez gagné deux prix : votre livre Trajno prošlo vreme (Un passé permanent) a été désigné meilleur livre de 2015 en Serbie, mais vous avez aussi reçu un prix du Comité pour la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous