Kosovo : le boom des échanges commerciaux avec la Serbie

| |

Le Kosovo importe dix fois plus de Serbie qu’il n’exporte. En cause, la faiblesse de la production locale, les marchandises bon marché, et les taxes réduites grâce à l’accord Cefta. Sans oublier les habitudes des consommateurs kosovars. Comment imposer le « made in Kosovo » dans de telles conditions ?

Par Nadie Ahmeti Alors que les relations politiques entre le Kosovo et la Serbie demeurent plus que froides malgré le dialogue qui se poursuit poussivement à Bruxelles, la coopération économique et commerciale se développe vite entre les deux pays. Les échanges restent néanmoins déséquilibrés : Belgrade disposant de bien plus grandes capacités d’exportation. De fait, les produits serbes sont largement présents sur le marché du Kosovo, sans que la réciproque ne soit vérifiée. Selon les données des Douanes, en 2015, la valeur des importations en provenance de Serbie au Kosovo s’élevait à 372 millions d’euros. En contrepartie, la puissance de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous