Première Guerre mondiale : le Monténégro et la Serbie se déchirent sur le centenaire de la bataille de Mojkovac

| |

Début janvier, le Monténégro et la Serbie ont célébré chacun de leur côté le centième anniversaire de la bataille de Mojkovac. Au temps de la Yougoslavie, on la présentait comme la preuve de la fraternité entre les deux peuples, mais aujourd’hui, de nouvelles lectures en sont faites. Un événement important de l’histoire des Balkans, qui cristallise les tensions historiques entre les deux voisins.

Propos recueillis par Srđan Janković Le centenaire de la bataille de Mojkovac (6-7 janvier 1916) a été célébré au Monténégro et en Serbie, mais avec des messages politiques bien différents chez les deux voisins. Cette bataille sanglante, sous la neige, a été remportée de haute lutte par les forces monténégrines, pourtant en infériorité numérique et moins bien équipés, contre les Austro-Hongrois. L’objectif était de laisser du temps à l’armée serbe en déroute pour qu’elle puisse rejoindre les côtes d’Albanie. Pourtant, le 20 janvier, le Monténégro capitulait. Malgré le ralliement du Roi Nicolas Ier à la Triple Entente, le Monténégro a été, contre son (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous