Osservatorio Balcani e Caucaso

Cancers et pollution en Bosnie-Herzégovine : Zenica se meurt d’ArcelorMittal

| |

Depuis 2004, les aciéries de Zenica, en Bosnie centrale, appartiennent au groupe ArcelorMittal. Depuis cette privatisation et la relance massive de la production, le nombre de cancers a explosé. Durant les mois d’hiver, une lourde chape de pollution stagne en permanence sur l’usine et la ville. Malgré les démentis des politiques, médecins, militants écologistes et citoyens exigent de connaître la vérité.

Par Esad Hećimović Zenica et son aciérie (dr) Comme chaque année, les habitants de Zenica redoutent le début de l’hiver. En effet, la ville se situe dans une étroite vallée, longue de quatorze kilomètres. De novembre à février, une lourde chape se forme au-dessus de la ville, bloquant toutes les substances toxiques qui sortent des conduits de cheminée des habitations, mais surtout de la grande aciérie implantée en plein coeur de la cité. Retrouvez notre dossier : Catastrophes industrielles : les Balkans, une région à risques Cette implantation illogique de l’entreprise est un legs de l’histoire. Au sortir de la Seconde Guerre (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous