Sanctions contre la Russie : l’agriculture bulgare au piège de la géopolitique

| |

L’agriculture bulgare est en crise. Avec les sanctions européennes contre la Russie, elle a perdu l’un de ses débouchés traditionnels, notamment pour les produits laitiers. L’UE reste pourtant, et de loin, le premier partenaire commercial de Sofia, la preuve que tout ne dépend pas de Moscou.

Par Žana Coneva Presque deux ans sont passés depuis l’adoption des sanctions européennes contre la Russie, consécutives à la crise en Ukraine. En août 2014, en guise de représailles, Moscou a décidé à son tour de prendre des mesures de rétorsion contre Bruxelles, principalement dans le domaine des produits alimentaires qui, selon les statistiques de la BBC, représentaient un marché de 11,8 milliards d’euros en 2013. Ces sanctions ont été fortement ressenties en Bulgarie, et pas seulement dans le secteur agricole, même si le principal débouché des produits bulgares reste l’Union européenne. En 2013, les exportations bulgares vers la Russie (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous