Bulgarie : des centaines de milliers d’enfants grandissent sans leurs parents

| |

En Bulgarie, près de 200 000 enfants vivent sans leurs parents, partis travailler à l’étranger. Et, tout comme les mineurs en migration, ils sont très vulnérables. Pour leur venir en aide, des associations se mobilisent et tentent de palier aux carences des services de l’État.

Par Georgi Papakochev En Bulgarie, personne ne sait exactement combien il y a d’enfants dont les parents vivent ou travaillent à l’étranger. Aucune institution ne possède de données précises sur cette question. Selon la fondation « Partenaires Bulgarie », ils étaient environ 200 000 au début de l’année 2015. En d’autres termes, un enfant sur quatre serait élevé par ses grands-parents ou par d’autres proches. Dans les Rhodopes, au centre et au nord-ouest de la Bulgarie, le nombre de ces enfants est particulièrement élevé : 60% des mineurs sont laissés à la garde de proches ou de voisins. La ville de Nedelino, à proximité de la frontière (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous