Politika

Bras de fer entre le Saint Synode de l’Église orthodoxe serbe et l’évêque du Kosovo

| |

Le Saint Synode de l’Église orthodoxe serbe a accepté un Mémorandum sur la reconstruction des églises détruites au Kosovo, sans tenir compte de l’opinion contraire de l’avis contraire de l’évêque de Raska et Prizren, Mgr Artemije. Le Synode veut également le contraindre à retirer sa plainte déposée devant la Cour européenne de justice contre quatre pays de l’OTAN.

Par M. Kuburovic Après le communiqué qu’il a adressé il y a deux jours à l’opinion publique en protestant contre « le comportement de certains personnes puissantes au sein de l’Église orthodoxe serbe qui, sans choisir les moyens, tentent ces derniers temps de s’ingérer dans ses compétences », l’évêque de Raska et de Prizren, Mgr Artemije (Radosavljevic), dont le diocèse couvre l’essentiel du Kosovo, déclare que « l’affaire du Mémorandum » n’est pas la première tentative du Saint Synode d’enfreindre les canons de l’Église orthodoxe serbe et de l’Église orthodoxe dans son ensemble et de s’impliquer dans les affaires d’un épiscopat canonique. « Il y eut d’abord (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous