Bosnie : Jovan Divjak revient en homme libre à Sarajevo

| |

Après cinq mois de résidence surveillée en Autriche, Jovan Divjak est revenu vendredi soir en homme libre à Sarajevo, la ville qu’il a défendue durant le siège des années 1990. Très ému, l’ancien général a participé à un rassemblement organisé par son ONG, « L’éducation construit la Bosnie-Herzégovine ». Le Courrier des Balkans l’a rencontré.

Texte : Rodolfo Toè, Photos : Federica Toè Jovan Divjak est arrivé devant le Dom Mladih, la « Maison des Jeunes » de Sarajevo, vers 17h30. Tout le monde l’attendait une heure plus tard, et son arrivée a été une surprise pour les quelques centaines de personnes déjà présentes dans l’amphithéâtre. En effet, pour rentrer à Sarajevo, il n’a pas pris un vol de ligne, mais utilisé l’avion privé mis à sa disposition par Sanela Jenkins, actrice d’origine bosnienne. L’ancien général, héros de la résistance à Sarajevo, semble très ému devant les dizaines de personnes qui sont venues pour lui dire « Dobro došao, čika Jovo », « Bienvenue, oncle Jovo », comme tout le (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous