Bosnie-Herzégovine : réunion de la dernière chance à Butmir

| |

Les représentants des principaux partis politiques bosniens, ainsi que des représentants de l’UE et des États-Unis se sont réunis vendredi sur la base militaire de Butmir, à Sarajevo, pour une grande réunion politique. Ce « mini-Dayton » est considéré par la plupart des participants comme un nouveau départ et l’annonce d’un plus grand engagement de la part des États-Unis et de l’UE dans la stabilisation et la normalisation de la Bosnie-Herzégovine à travers une reconstruction institutionnelle. La rencontre s’est achevée sans résultats concrets, un prochain rendez-vous est fixé au 20 octobre.

Par Guillaume Daudin et Eléonore Loué-Feichter Jusufović Un bilan plus que mitigé pour les successeurs de Paddy Ashdown Face à l’impasse politique dans laquelle s’est enfoncée la Bosnie-Herzégovine, l’Union européenne et les Etats-Unis ont décidé de prendre les devants, en organisant une réunion de deux jours, du jeudi 8 octobre au soir au vendredi 9, visant à tenter d’aplanir les différends et à aboutir à un consensus sur les sujets sensibles. La réforme de la constitution Celle-ci est contenue dans une annexe des accords de Dayton et est considérée par une grande majorité des acteurs comme la source de l’immobilisme en Bosnie. Les partis (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous