Bosnie-Herzégovine : à Mostar, incidents « ethniques » et impasse politique

| |

Des incidents « ethniques » ont éclaté à Mostar lors du week-end des Pâques catholiques, fin mars. Depuis huit ans, la ville n’a pas connu d’élections municipales, les partis bosniaques et croates étant incapables de s’entendre sur les règles du jeu. On ne sait pas encore si la ville pourra enfin voter, comme toutes celles du pays, en octobre prochain.

Par Rodolfo Toè " title="© DR" /> Depuis plusieurs années déjà, les fêtes de Pâques à Mostar ne se passent pas sans événements marquants. Samedi 26 mars, une dizaine de supporters du club croate de la ville, le Zrinjski Mostar, ont décidé de faire un « cadeau » aux habitants de la ville – ils ont réalisé une šahovnica géante (un échiquier rouge et blanc, principal symbole national croate) sur l’une des collines qui surplombent la ville. Une reproduction de 2 000 mètres carrés, visible depuis le centre-ville, comme il en existe déjà deux, à Neum et à Široki Brjieg. Deux jours plus tard, des vandales, sans doute les mêmes supporters de Zrinjski, ont (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous