Le Courrier de la Bosnie-Herzégovine

Bosnie-Herzégovine : « la résistance cachée », 30 ans de rock à Sarajevo

| |

Du début des années 1980 jusqu’en 1992 et le siège de la ville, Sarajevo a été la capitale musicale de la Yougoslavie. Le mouvement Novi Primitivizam, émanation locale de la Novi Val, a influencé toute la Fédération avec sa contre-culture à l’humour corrosif. Ensuite le rock a dû affronter des adversaires de tailles : les bombardements, l’isolement et le turbofolk. Mais il n’est pas mort à Sarajevo...

Par Rodolfo Toè La capitale de Bosnie-Herzégovine a toujours eu une scène musicale unique dans l’ancienne Yougoslavie. Un documentaire réalisé en 2008, « La Résistance Cachée », nous aide à découvrir trente ans de musique rock à Sarajevo et ses rapports avec les tribulations du pays après la mort de Tito. Écoutez notre playliste spéciale : 1980-2010 : 30 ans de rock à Sarajevo Aujourd’hui à Sarajevo, les années 1980 sont encore considérées comme le véritable « âge d’or » de la ville. La mort de Tito en 1980 et l’organisation des J.O d’hiver en 1984 coïncident avec une période de frénésie culturelle et une remarquable explosion artistique, surtout en (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous