Bosnie-Herzégovine : l’arrestation de l’oligarque Fahrudin Radončić, un micmac politico-médiatique

| |

Qu’est-ce qui se cache derrière l’arrestation de Fahrudin Radončić, l’un des hommes les plus puissants de Bosnie-Herzégovine ? Un règlement de comptes ? Le signe que la guerre des clans politico-mafieux a repris de plus belle ? Une lutte sans merci pour le pouvoir ? Plongée en eaux troubles dans les coulisses de la politique à Sarajevo.

Par Vuk Bačanović Nouveau tremblement de terre sur la scène politique bosniaque, nouveaux règlements de comptes entre fractions et clans politico-mafieux, nouvelle farce alimentée par la logique de l’intégration européenne et du protectorat international : les vainqueurs de cette guéguerre politique seront encensés comme des « facteurs de stabilité », tandis que les perdants deviendront les « boucs émissaires de la normalisation ». L’arrestation de Fahrudin Radončić, président de l’Alliance pour un avenir meilleur (SBB), un homme à la carrière journalistique et politique fulgurante, propriétaire du quotidien le plus lu du pays, Dnevni Avaz, est (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous