Evo srcu mome radosti

Bosnie-Herzégovine : Divanhana, le renouveau du sevdah

| |

Le sevdah, c’est le blues, le fado, la musique traditionnelle urbaine de Bosnie-Herzégovine. Mais, depuis quelques années, un puissant mouvement de renouveau anime le sevdah. Rencontre avec Divanhana, les benjamins de ce « nouveau sevdah », un groupe né au Conservatoire de Sarajevo en 2009, et déjà acclamé à travers le monde.

Propos recueillis par Simon Rico Le Courrier des Balkans (CdB) : Divanhana n’est pas encore très connu du public hors de Bosnie-Herzégovine. Pourriez-vous nous raconter comment le groupe est né ? Neven Tunjić (N.T.) : L’histoire de Divanhana a commencé tout début 2009. Nous étions une bande de potes au Conservatoire de Sarajevo et l’une des choses qui nous rassemblaient, c’était l’amour du sevdah. Nous voulions remettre au goût du jour ce genre traditionnel partout en Bosnie-Herzégovine, mais aussi à l’étranger. On a donc choisi de le réarranger de manière plus moderne pour créer ce qu’on appelle le nouveau sevdah. Notre idée, c’était notamment (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous