Balkan Trafik 10e édition : à Bruxelles, « un festival utopique » en l’honneur de l’Europe du sud-est

| |

Balkan Trafik c’est une aventure qui dure depuis 2007. Chaque printemps, le palais des BOZAR vibre au rythme des musiques balkaniques. Cette année, le festival a lieu du 14 au 17 avril avec un programme spécial 10e édition. À la baguette de ce rendez-vous désormais incontournable, il y a Nicolas Wieërs. Interview.

Propos recueillis par Simon Rico Le Courrier des Balkans est partenaire du Festival Balkan Trafik depuis 2007 Le Courrier des Balkans (CdB) : Revenons d’abord sur la genèse de Balkan Trafik. Comment est née l’idée d’organiser un festival dédié aux cultures balkaniques à Bruxelles ? Nicolas Wiëers (N. W.) : Balkan Trafik est né d’une rencontre avec des jeunes Kosovars, il y a de ça maintenant douze ans. Je suis réalisateur et à l’époque, je travaillais à Canal + Belgique. Quand je faisais des nuits, j’avais l’habitude d’aller manger dans un snack qui se trouvait juste en face du boulot. Ce snack était tenu par un type qui avait un drôle d’accent. Un (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous