Shenja

L’autocratie à la mode balkanique : Milo Đukanović et ses disciples

| |

En plus de vingt ans, l’homme fort du Monténégro, Milo Đukanović, a réussi à s’imposer comme un modèle autocratique de gouvernance qui s’est exporté et multiplié dans les pays des Balkans occidentaux. À l’opposé, un modèle de gauche moderne serait en train de voir le jour au Kosovo. Une démocratie pourra-t-elle naître des cendres de l’autocratie balkanique ? Cela reste à voir...

Par Arbër Zaimi Une forme d’autocratie s’est installée progressivement dans les pays des Balkans occidentaux. C’est devenu clair pour tout le monde, avec l’échec de la brève expérience du pluralisme, qui tout en gardant une apparence de démocratie, ne se résumait en fait à qu’à une simple alternance de partis au pouvoir. Un exemple typique de cette « fatigue » du pluralisme : la petite République du Monténégro. Depuis vingt-et-un ans, avec la chute du Rideau de fer et l’instauration d’élections libres, Milo Đukanović a alternativement occupé les postes de Premier ministre et de président. Le Parti démocratique socialiste du Monténégro (DPS) jouit (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous