Albanie : Visar Zhiti, le poète qui a brisé les murs de sa prison

| |

Visar Zhiti a survécu aux goulags albanais du régime stalinien d’Enver Hoxha. Aujourd’hui, ce poète traduit dans le monde entier est ambassadeur de l’Albanie auprès du Saint-Siège. Histoire d’un homme qui a résisté par la poésie.

Par Davide Brullo La voix est ferme. Élégante comme la poignée d’une épée byzantine. « Je n’ai pas très envie d’en parler encore. D’ailleurs, quand les faits sont parfaitement connus, ils tendent à disparaître ». En 35 ans, Visar Zhiti est passé des camps de concentration albanais à la salle d’attente pour le Règne des Cieux. « Le chant est une forme de résistance linguistique et ses notes jettent l’ombre d’un doute sur bien autre chose que le système politique : elles mettent en question tout l’ordre existentiel », écrivait Iosif Brodski, en cherchant à expliquer l’acharnement du régime soviétique envers Osip Mandelstam, l’immense poète russe tué (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous