Albanie : sous couvert de lustration, les politiques règlent leurs comptes

| |

En Albanie, la « lustration » de la période communiste est surtout une arme pour se débarrasser de ses ennemis politiques. On légifère, on condamne mais personne ne semble prêt à regarder son passé en face.

Par Tsai Mali Le 29 novembre dernier, à l’occasion du 70ème anniversaire de la victoire contre le fascisme, le ministre albanais de la Défense a décoré près de mille vétérans de la Seconde Guerre mondiale. D’abord passée inaperçue, la liste des militaires honorés a finalement créé la polémique au mois de décembre, et elle continue à faire des vagues. En effet, parmi ces héros s’étaient glissés quelques anciens collaborateurs du régime communiste. Le nom de Shyqyri Çoku a, en particulier, scandalisé l’opinion publique, notamment les associations des personnes persécutés par le régime communiste. Ancien agent de la Sigurimi, le service de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous