Osservatorio Balcani e Caucaso

Albanie : « l’unification nationale » peut-elle conduire à une nouvelle guerre dans les Balkans ?

| |

La question de l’unification nationale, de la réunion de l’Albanie et du Kosovo, n’en finit pas de hanter la campagne pour les élections albanaises du 23 juin. Pour Koço Danaj, chantre de l’Albanie « naturelle », cette perspective ne doit pas inquiéter les Européens. Mais si le droit à l’autodétermination continue à être dénié aux Albanais, une nouvelle guerre pourrait éclater dans les Balkans. Le très nationaliste Koço Danaj répond aux questions de l’Osservatorio sui Balcani.

Par Marjola Rukaj et Cecilie Endresen Koço Danaj, diplômé en 1951, était un cadre important du Parti du travail d’Enver Hoxha. Devenu chercheur et analyste politique sur l’Albanie et la diaspora kosovare dans les années 1990, il est l’auteur d’ouvrages sur le nationalisme albanais et la « réunification nationale ». Il se présente aux élections de juin à la tête d’une « Liste pour l’Albanie naturelle ». Osservatorio Balcani e Caucaso (OBC) : Qu’entendez-vous par « Albanie naturelle » ? Koço Danaj (K.D.) : C’est une notion datant de 2006, qui porte sur les frontières naturelles de l’Albanie. Puisque nos voisins craignent la Grande Albanie ou l’Albanie « (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous